#AdamaTraoré : le Président malien apporte un « soutien sans faille » à la famille

La rédaction /

La rédaction

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré décédait dans la cour de la gendarmerie de Persan (95). Alors que les circonstances de la mort se dessinent chaque jour un peu plus et que la responsabilité des gendarmes fait de moins en moins de doute, la famille Traoré n’a toujours pas eu le droit à un mot du Président de la République française. Côté Mali, au contraire, le gouvernement semble déterminé à accompagner cette famille dans ces diverses procédures. Nous reproduisons ici leur communiqué.

Le 12 août dernier, la famille Traoré était reçue par son excellence, Ibrahim Boubacar Keita, président malien au Palais de Koulouba.

Lors de cette audience, le chef de l’État a présenté, en son nom et au nom du peuple malien, ses condoléances à la famille et à toute la diaspora malienne. Le Président de la République a rappelé toute l’importance et la considération qu’il accorde aux maliens, qu’ils résident à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. C’est pour cette raison qu’il n’a de cesse d’inviter nos représentations diplomatiques à apporter le concours et l’assistance nécessaire en cas de besoin. Il a apporté un soutien sans faille à la famille en précisant que le communiqué qui avait fait polémique était une erreur de la part d’une personne de son équipe et qu’il en prenait la responsabilité.

L’affaire sera longue et le Président a promis un soutien juridique en mettant à disposition le ministre de la justice, Mamadou Konaté pour un suivi de cette affaire.

La maman d’Adama Traoré a été très touchée et honorée par les mots du Président. Elle le remercie à son tour d’avoir pris le temps de les recevoir et apprécie le côté « humain » du chef de l’État. La famille espère sincèrement que le gouvernement malien les accompagnera dans cette épreuve et sera, comme promis par le chef de l’État, présent pour la suite de la procédure.

Nous attendons aussi un accompagnement dans les différents projets à venir et comptons sur le soutien de toute la diplomatie malienne. D’ailleurs, l’association ADAMA vient d’être créé, nous vous tiendrons prochainement au courant concernant son rôle et ses actions. L’association bénéficie du soutien du gouvernement qui promet d’être présent à chaque niveau pour qu’au-delà des mots, des actes puissent être posés.

Le Président a aussi tenu à s’excuser du manque d’implication de la part de la diplomatie malienne à Paris, s’est engagé pour que ces choses ne se reproduisent plus et mettra tout en œuvre pour que la diaspora jouisse désormais d’une meilleure considération.
Nous tenons à remercier tous les maliens à travers le monde qui, de près ou de loin, nous ont témoigné leur soutien.

Merci à toutes les communautés, à toutes les personnes qui ont été touchées par ce drame et qui l’ont fait savoir d’une manière ou d’une autre.

La justice est un droit auquel on ne peut malheureusement pas prétendre sans se battre ; notre combat continue et nous comptons sur vous pour être des nôtres jusqu’à la fin. Jusqu’à ce que justice soit faite.

Contre-attaqueR

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

`