« Le Parisien »

Fréjus : la mairie FN obligée de laisser ouvrir la mosquée pour l’Aïd


Jacqueline Poggi - immeubles aux caryatides, Port-Fréjus

La décision est tombée ce week-end, la mosquée de Fréjus ouvrira bien ces portes pour la fête de l’Aïd, le jeudi 24 septembre. Face au maire FN, David Rachline, la justice a tranchée en faveur de la liberté de cultes et de conscience.

La mairie a en outre été condamnée à verser 1000 euros à l’association cultuelle. Le tribunal administratif de Toulon a ordonné à la municipalité FN de Fréjus (Var) de laisser ouvrir la mosquée de la ville le 24 septembre, jour de la fête de l’Aïd, a indiqué ce samedi Philippe Lottiaux, directeur général des services de la ville gérée par le Front national.

Le tribunal a accepté en partie le référé-liberté déposé par l’association cultuelle El Fath qui conteste le refus, par la mairie, d’ouvrir ce bâtiment dont les travaux viennent d’être terminés. Le juge administratif a en outre donné quinze jours à la municipalité dirigée par le sénateur David Rachline pour réexaminer sa position sur ce refus d’autorisation, considéré comme illégal.

L’association El Fath avait demandé en juin à la municipalité, après avoir reçu l’aval de la commission de sécurité, l’autorisation d’ouvrir le bâtiment. La ville n’ayant pas répondu dans le délai de deux mois imparti, cela valait refus.

Lire l’intégralité de l’article ici.

Contre-attaqueR

10 citations de Malcolm X qui résonnent encore aujourd’hui

« L’école apprend à nos enfants à avoir honte de leurs mamans, honte de ce qu’ils sont »

Dans « Marianne » : amalgames partout, honnêteté nulle part

Quand la préfecture de police ment, des médias la couvrent

10 citations de Malcolm X qui résonnent encore aujourd’hui

« L’école apprend à nos enfants à avoir honte de leurs mamans, honte de ce qu’ils sont »

Dans « Marianne » : amalgames partout, honnêteté nulle part

Quand la préfecture de police ment, des médias la couvrent

`