CCIF

Illégal de manquer un jour d’école ? Le directeur recadré.


L’équipe de Contre-attaque(s)

Le 22 septembre dernier, quelques jours avant la fête de l’Aïd, un directeur d’école annonce aux élèves qu’il est « illégal » de manquer un jour d’école. L’école buissonnière serait devenu un délit. Les parents d’élèves, étonnés de cette étrange nouvelle, ont réagit. Récit ordinaire de la lutte contre l’islamophobie.

Vous aviez été nombreux à vous indigner du mot qui avait été retrouvé dans le carnet des élèves d’une école en région parisienne, le 22 septembre dernier, deux jours avant l’Aïd.

Rédigé au nom de « l’équipe enseignante », il indiquait aux parents qu’il était illégal que leurs enfants manquent l’école le jour de l’Aïd, sachant qu’il n’était pas férié.

Saisi par des parents d’élèves, l’équipe juridique du CCIF s’était alors emparée de l’affaire et les avait conseillés.

Il avait ainsi été rappelé à la direction de l’établissement, par mail, mais aussi lors d’un rendez-vous entre l’équipe pédagogique et deux déléguées de parents d’élèves, que c’était avec consternation que ceux-ci avaient pris connaissance du mot collé dans les carnets de leurs enfants. Le fait que les parents veuillent garder leurs enfants auprès d’eux en ce jour de fête musulmane n’avait rien d’illégal.

Face à la ténacité des parents d’élèves, la direction changea d’avis, et apposa dès le lendemain un second mot dans le carnet des élèves dans lequel elle reconnaissait son erreur d’appréciation (voir photo).

Cette affaire a été l’occasion pour le CCIF de tout mettre en œuvre pour que les familles puissent être réunies en ce jour de fête comme la loi le leur permet.

Encore une fois, le rappel de la législation en vigueur a permis aux parents de faire valoir leurs droits ainsi que leurs choix d’éducation, mais également aux enfants de passer l’Aïd en famille sans craindre aucune conséquence sur le déroulement de leur scolarité.

C’est en connaissant vos droits que vous pourrez les faire respecter, et pour ça, le CCIF est là.

Ensemble, nous sommes plus forts.

Le CCIF est indépendant financièrement et ne doit ses victoires que grâce à votre soutien financier. Plus que jamais nous avons besoin de vous pour continuer la lutte et protéger des enfants discriminés parce que musulmans.

Pour adhérer : http://www.islamophobie.net/adherez

Pour faire un don : http://ccif.me/jefaisundon

Contre-attaqueR

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

`