« Période »

L’islamophobie et les théories critiques du racisme


BNF - 13-11-16, mission musulmane au jardin colonial de Nogent : [photographie de presse] / [Agence Rol]

La revue Période publie une contribution stimulante au débat actuel sur le racisme et l’islamophobie notamment sur le racisme culturel et le racisme biologique. Une recherche approfondie et étayée pour enfin penser l’islamophobie sans guillemets comme un "concept parvenu à maturité".

Dans cette contribution, Fanny Müller-Uri et Benjamin Opratko se proposent de passer le concept d’islamophobie au crible de la riche tradition d’analyse marxiste de la race. L’islamophobie pose en effet un défi aux interprétations traditionnelles de la race et du racisme. L’islamophobie invite à davantage penser la race et le racisme comme des constructions sociales fortement spécifiées historiquement, ainsi qu’à mieux cerner l’intrication entre leurs dimensions « biologiques » et « culturelles ». Ces précisions permettent de mieux situer la place de la race dans les luttes d’hégémonie et de contre-hégémonie.

Lire ici.

Contre-attaqueR

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

`