Interview

La famille de Moussa Tchantchuing se mobilise pour sa libération


Cela fait 58 jours que Moussa Tchantchuing, jeune humanitaire français est détenu au Bangladesh. Après une première annonce de libération le 13 janvier, Moussa avait été réincarcéré, visiblement à la demande du Ministère de la Justice du Bangladesh. Son avocat parlait alors "d’une véritable affaire d’État". Près de deux mois après son incarcération, les proches de Moussa, ainsi que les associations avec lesquelles il a l’habitude de travailler, continuent de se mobiliser pour sa libération. Une soirée de soutien, à laquelle participeront plusieurs personnalités, est d’ailleurs organisée le vendredi 4 mars à Montreuil.

Soirée de soutien ‪#‎FreeMoussa‬ !

Le comité de soutien pour la libération de Moussa Tchantchuing organise une soirée de soutien le vendredi 4 mars 2016, à partir de 19h, à Montreuil.

Au programme :

- projection d’un documentaire présentant le travail de Moussa,
- discours d’élus, journalistes, militants associatifs,
- intervenants humanitaires autour de la question des Rohingyas,
- prestations d’artistes présents pour l’occasion (Médine, Mokobé, Nekfeu, Youkoff...)

Inscription gratuite mais obligatoire : https://www.weezevent.com/soiree-de-soutien-freemoussa

Notre article sur le déroulé de l’affaire ici.

Contre-attaqueR

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

`