Mosquée Mantes Sud, victoire sur le FN.


Après une lutte judiciaire intense, l’association des musulmans de Mantes-Sud achète officiellement le local de leur future mosquée. Un pied de nez à la municipalité FN et son maire Cyril Nauth qui n’a eu de fait depuis son élection en 2014 que d’entraver ce projet des musulmans de la ville à une mosquée digne.

L’AMMS signe l’acte authentique d’achat de la nouvelle Mosquée Mantes Sud.
Ce Jeudi 29 Octobre, la CAMY, Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines, recevait les représentants de la communauté musulmane de Mantes-la-Ville afin de signer l’acte authentique d’achat de la nouvelle Mosquée Mantes Sud et leur remettre les clés du nouveau bâtiment, au 10-12 rue des Merisiers, dans un bâtiment désaffecté occupé jadis par l’ancienne trésorerie de la ville.

Depuis la libération de ce bâtiment en 2010, un travail méticuleux a été mené par la communauté musulmane, la municipalité précédente et la communauté d’agglomération pour déménager la salle de prière qui était saturée et qui ne présentait pas des conditions minimales de dignité et de sécurité. Ce travail s’était conclu par des délibérations du conseil municipal et communautaire qui ont permis d’aboutir à la signature d’une promesse de vente en décembre 2013.

Le FN prend la Mosquée Mantes Sud pour cible.

Sans aucun projet réel et crédible pour la ville, Cyril Nauth, premier maire FN de l’île de France et fidèle à l’idéologie de sa famille politique, n’a cessé d’essayer de diviser les mantevillois en les montant les uns contre les autres. Le maire est venu perturber le climat apaisé de la ville, dans laquelle musulman-e-s et non musulman-e-s, croyant-e-s et non croyant-e-s vivent ensemble depuis toujours, dans la quiétude et le respect.
Son arrivée aux affaires en mars 2014 a changé la donne. Ce dernier a usé de tous les artifices juridiques et a bafoué les règles élémentaires de la démocratie ainsi que du droit pour empêcher ses administrés musulmans d’exercer leur culte dans la dignité. Mais ceci en vain, puisque le droit l’emporte encore une fois sur les politiques politiciennes.
Une victoire incontestable des valeurs fondamentales de la République.
Depuis deux ans, l’association mène une bataille juridique et politique pour défendre le droit à un lieu de culte officiel et digne pour les musulmans mais également pour dénoncer le caractère arbitraire et la stigmatisation pratiquée par le FN.
Dans cette affaire, le maire FN de Mantes-la-Ville a été rattrapé par les lois de la République. En effet, par quatre fois le Maire FN de Mantes-la-Ville a été condamné et ce par quatre juridictions différentes :
le Tribunal de Grande Instance de Versailles en mai 2015,
le Tribunal Administratif de Versailles en août 2015,
la Cour Administrative d’Appel de Versailles en octobre 2015
le Conseil d’État, plus haute juridiction administrative de notre pays, en septembre 2014.
Dans les différents jugements, le Maire FN a été condamné à verser des dommages à l’AMMS.

L’aboutissement d’un projet commun

La communauté musulmane de Mantes-la-Ville ainsi que tous les Mantois ont remporté une victoire incontestable qui a vu triompher les valeurs fondamentales de la République notamment la liberté de conscience et l’égalité de traitement. Aux messages de haine et de division entre les Mantevillois, l’AMMS continuera de répondre avec détermination pour la réussite de ce projet juste et indispensable. La future Mosquée sera un lieu de fraternité ouvert à toutes et à tous.
L’association remercie les soutiens nombreux et chaleureux qui se sont manifestés tout au long de ce combat et particulièrement :
Les services de l’Etat qui ont accompagné l’AMMS dans ce dossier après avoir épuisé toutes les possibilités de médiations. Leur intervention a été nécessaire et juste
Les élus républicains du Mantois qui ont démontré, notamment à la communauté d’agglomération, qu’il n’est pas possible de cautionner ces actions discriminantes
Le soutien indéfectible des responsables de toutes les Mosquées du Mantois
L’association tient à adresser par la même occasion ses salutations les plus fraternelles aux représentants des paroisses locales.

A propos de l’Association des Musulmans de Mantes Sud

L’AMMS, association cultuelle de loi 1905, a pour but de pourvoir aux besoins cultuels des citoyens de confession musulmane du sud du Mantois ; à créer les passerelles avec les autres communautés religieuses et l’ensemble des acteurs locaux. L’AMMS fédère et représente la communauté musulmane du sud du Mantois auprès des élus et des pouvoirs publics.
La communauté musulmane est enracinée au sein de Mantes-la-Ville et dans tout le Mantois depuis des décennies. Elle vit paisiblement et en toute harmonie avec l’ensemble du tissu local. Elle contribue au développement du bassin mantais et de la vallée de la Seine tant sur les plans intellectuel, économique, social, culturel, sportif et artistique.

Contre-attaqueR

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

`