Vidéo - Marche de la dignité

Paroles de marcheurs - première partie


Vue de la marche de la dignité par le Seum collectif pour Contre-attaque(s). Témoignages de plusieurs générations de marcheurs qui racontent pourquoi ils ont décidé de marcher le samedi 31 octobre 2015 de Barbès à Paris. Première partie : Kiyemis, Cheikhna et Mohamed.

Kiyemis, une afroféministe du collectif Mwasi.

Cheikhna, jeune marcheur

Mohamed, ancien marcheur de 1983 qui a choisi de marcher à nouveau en 2015

Contre-attaqueR

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

La ligne éditoriale de « Marianne » ? Ce sont ses lecteurs qui en parlent le mieux

« École ouverte à tous », disent-ils. Et les enfants rroms ?

« Marianne » et Fourest, le ridicule qui ne tue pas

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

La ligne éditoriale de « Marianne » ? Ce sont ses lecteurs qui en parlent le mieux

« École ouverte à tous », disent-ils. Et les enfants rroms ?

« Marianne » et Fourest, le ridicule qui ne tue pas

`