Attentats de Paris

Un premier bilan des actes islamophobes


L’équipe de Contre-attaque(s)

La chasse aux sorcières est bel et bien en marche. Que ce soit au nom de la lutte anti-terroriste ou simplement de la haine, les musulmans et les musulmanes sont la cible d’actes islamophobes qui s’intensifient. Contre-attaque(s) fait le point une semaine après les attentats de Paris.

Cet article sera mis à jour régulièrement.

Mosquées vandalisées

La mosquée d’Ermont vandalisée dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 novembre. Des individus ont notamment tagué le mur d’enceinte du lieu de culte. Des inscriptions noires, islamophobes, ainsi que des croix gammées ont été retrouvées sur une quarantaine de mètres au total. Une poubelle a également été incendiée à proximité de la grille d’entrée.

Tags islamophobes à Pau, Lons et Billère jeudi 19 novembre. la police a constaté les dégâts.

A Créteil, en région parisienne, des croix rouge sang ont été taguées sur la mosquée Sahaba. Ouverte il y a sept ans, c’est la première fois que ce lieu de culte est la cible de dégradations.

A Oloron, dans les Pyrénées-Atlantiques, des tags d’extrême droite faisant référence à la LVF(pour Légion des volontaires français), un groupe militaire collaborationniste de la seconde guerre mondiale, ont été écrits sur une boucherie halal et la mosquée de la ville.

A Pontarlier, en Franche-Comté, des inscriptions racistes ont été découvertes sur les murs de la mosquée de la ville, déjà vandalisée à plusieurs reprises dans le passé, et du jambon a été déposé devant le lieu de culte.

Agressions islamophobes

Une jeune femme voilée agressée à Marseille mercredi 18 novembre. A la sortie d’une bouche de métro, un homme lui reprochant "d’être une terroriste", a agressé une jeune femme voilée. Il lui a asséné un coup de poing et la blesser au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Elle s’est vue prescrire deux jours d’ITT

Un jeune français musulman a été lynché par un groupuscule d’extrême droite samedi 14 novembre à Lyon. Ce jeune qui a failli y laisser la vie, s’est retrouvé avec une vertèbre cassée, des hématomes et des contusions nombreux, une ITT de 30 jours , et il a dû son salut à l’arrivée d’un passant qui a lâché son chien sur les agresseurs, et toute la scène a été enregistrée par les caméras nombreuses sur la Place Bellecour.

Un homme d’origine turque a été touché samedi 14 novembre par des tirs à Cambrai, les agresseurs arboraient un drapeau français sur le capot de leur voiture. La victime a été touchée dans le dos et ses jours ne sont pas en danger.
Cet homme d’une trentaine d’année et résident en France a été blessé par balle de petit calibre alors qu’il se trouvait sur un trottoir à proximité d’un établissement "de type kebab", précise Rémi Schwartz, le procureur de Cambrai.

Des militants d’extrême droite tabassent un homme d’origine maghrébine à Pontivy samedi 14 novembre. Une commerçante témoigne : "un monsieur d’origine maghrébine a été pris par le col. Six personnes l’ont mis à terre. C’était un défoulement sur lui."

Dérives sécuritaires des forces de l’ordre

Une fille de 6 ans a été blesséepar des éclats reçus au cou, le jeudi 19 novembre, lors de perquisitions administratives menées rue Marceau. Le père et la famille ont été mis hors de cause. La police a reconnu son erreur.


Une fillette blessée lors d'une perquisition du... par nice-matin

Perquisition musclée à la mosquée d’Aubervilliers La mosquée d’Aubervilliers en a été la cible dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 novembre. Elle a subie de violentes détériorations : portes cassées, vitres brisées...etc.

Intervention musclée à Angers. Témoignage d’un citoyen sur les méthodes policières à la suite de la proclamation de l’état d’urgence.


Intervention musclée à Angers par OuestFranceFR

Propos islamophobes

Mohamed Sifaoui, journaliste algérien, se permet des propos sexistes et islamophobes à l’égard de Latifa Ibn Ziaten, la mère d’une des victimes de Mohamed Merah en 2012.
« Je suis quand même assez étonné que dans un pays où on a compris qu’il y a avait une guerre idéologique à mener, (…) qu’on honore à ce point, une femme qui a perdu son fils mais qui porte le voile par ailleurs (...) Ce n’est pas parce qu’une personne perd son fils, et il y en a beaucoup, des centaines, qu’on va la faire sortir de ses fourneaux pour en faire une égérie de la lutte antiterroriste »

Insultes

Altercation place de la République, ce week-end, entre une jeune femme voilée et d’autres Parisiens, venus comme elle rendre hommage aux morts de vendredi. « On lui a demandé d’avoir la décence d’enlever son voile, vous vous rendez compte ? À moi, plusieurs fois, on m’a dit de rentrer chez moi. Je n’ai pas pu me retenir, je criais, sur la place, comme une folle : je suis chez moi ! » témoignage d’une employée du CCIF.

Un homme insulté pour sa tenue vestimentaire. Alors qu’il est assis dans le RER, une femme le prend à parti au motif...qu’il porte une djellaba. Visiblement très gênée par cette tenue, elle lui fait savoir d’une façon extrêmement virulente.

Agression islamophobe dans le RER

Agression islamophobe dans le RER.Alors qu'il est assis dans le RER, une femme le prend à parti au motif...qu'il porte une djellaba.Visiblement très gênée par cette tenue, elle lui fait savoir d'une façon extrêmement virulente.Face à la haine et l'islamophobie, l'homme reste calme et tente de la raisonner, en vain.Ne laissons pas les terribles événements de vendredi nous diviser, et renforçons notre détermination à vivre ensemble. Parce qu'ensemble, nous sommes plus forts.NB : Les visages ont été floutés pour des raisons de droit à l'image.

Posté par CCIF (Collectif Contre l'Islamophobie en France) sur jeudi 19 novembre 2015

Cette liste n’a pas vocation à être exhaustive.

Contre-attaqueR

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

« Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

Assa Traoré : « Cette détention provisoire, c’est une vengeance insupportable du parquet de Pontoise »

`