Chroniques


Dans « Marianne » : amalgames partout, honnêteté nulle part

14 février

Islamo-gauchistes, terroristo-caïds-de-banlieue, islamo-nitzschéistes, islamo-ninjas, cosmopolito-cinéphiles : l’invasion est totale, cette semaine, dans Marianne. Beaucoup de défense de la police et de la République après les mobilisations pour Théo. Mais toujours rien sur l’attentat de Québec.

L’étonnant silence de « Marianne » sur l’attentat terroriste de Québec

8 février

Faut dire que l’hebdomadaire a d’autres priorités...
Dans le dernier numéro de Marianne, on apprend que Pierre Perret est responsable des attentats commis en France, qu’un film sur des noir-es n’est intéressant que s’il nous fait oublier la couleur de ses personnages et que la vie des musulmans tués à Québec ne mérite pas une ligne.

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

30 janvier

Nous proposons ici une chronique de la ligne éditoriale de l’hebdomadaire Marianne, qui opère la jonction entre une gauche qui s’affirme républicaine et les discours les plus réactionnaires, notamment sur les questions liées à l’islam et aux musulman-e-s.

La ligne éditoriale de « Marianne » ? Ce sont ses lecteurs qui en parlent le mieux

19 janvier

Pour ce numéro de Marianne, nous avons négligé la Une qui annonçait une « polémique » sur « l’islamiste qui squatte les plateaux télé » ou la chronique de dernière page de Caroline Fourest qui nous explique que « Manuel Valls se montre moins vigilant envers le cléricalisme qu’envers l’islamisme » pour nous intéresser au courrier des lecteur-rices.

« Marianne » et Fourest, le ridicule qui ne tue pas

11 janvier

Chaque semaine, retrouvez une chronique de la ligne éditoriale de l’hebdomadaire Marianne. Dans cette édition, Juilliard nous explique que le peuple veut le racisme et Fourest plagie Gilles Kepel (à moins que ce ne soit l’inverse).

L’islamophobie « made in France » 2016 en 38 dates

31 décembre 2016

Pour finir cette année, nous vous proposons une rétrospective des manifestations de l’islamophobie en 2016. Nous n’avons pas cherché l’exhaustivité, mais à montrer la diversité de son emprise, dans le monde des médias (en rouge, dans la chronologie ci-dessous) et dans la politique (en vert).

#AdamaTraoré : chronique d’une affaire d’État

24 décembre 2016

Le 19 juillet 2016, jour de ses 24 ans, Adama Traoré mourrait asphyxié dans la cour d’une gendarmerie du Val d’Oise. Depuis, face aux mensonges d’État, aux occultations, aux pressions policières et politiques, la tension est à son comble. Il nous semblait important de revenir date par date sur cette affaire qui, si elle est loin d’être unique en son genre, dévoile toutes les facette de l’impunité policière et du racisme d’État.
À dérouler, en partant du bas.

Frédérique et Rokhaya sont dans un bateau

14 avril 2016

Nous reproduisons ici un texte paru le 23 février 2015 sur le site du collectif Les Mots Sont Importants (LMSI). Ce texte vaut aujourd’hui à une de ses auteur-es et ses soutiens une plainte en diffamation de la maire du vingtième arrondissement, Frédérique Calandra. Pour combattre la censure et l’intimidation juridique, pour rappeler la nécessité de débats pluralistes sur les féminismes, les antiracismes et la laïcité, une campagne de soutien intitulée #jeluttecontrelacensure est lancée ce jeudi 14 février par le collectif Légitime Défonce .

Contre-attaqueR

Les 5 problèmes majeurs que pose la nouvelle campagne de SOS Racisme

L’islam dans les journaux : étude d’un (mal)traitement médiatique, de 1997 à 2015

De Gérard Nouvet à Adama Traoré : ces morts « ne sont pas des faits divers »

Femmes, musulmanes et rhétoriques : en finir une bonne fois pour toutes avec l’expression « femme voilée »

Les 5 problèmes majeurs que pose la nouvelle campagne de SOS Racisme

L’islam dans les journaux : étude d’un (mal)traitement médiatique, de 1997 à 2015

De Gérard Nouvet à Adama Traoré : ces morts « ne sont pas des faits divers »

Femmes, musulmanes et rhétoriques : en finir une bonne fois pour toutes avec l’expression « femme voilée »

`