Les médias à la loupe


Dans « Marianne » : amalgames partout, honnêteté nulle part

14 février 2017

Islamo-gauchistes, terroristo-caïds-de-banlieue, islamo-nitzschéistes, islamo-ninjas, cosmopolito-cinéphiles : l’invasion est totale, cette semaine, dans Marianne. Beaucoup de défense de la police et de la République après les mobilisations pour Théo. Mais toujours rien sur l’attentat de Québec.

Quand la préfecture de police ment, des médias la couvrent

13 février 2017

Grâce à une mobilisation sur les réseaux sociaux, les manifestant-es de Bobigny ont eu raison du mensonge de la préfecture de police concernant le sauvetage d’une fillette lors du rassemblement de samedi soir. Mais le traitement médiatique de ce sujet prouve une fois de plus à quel point la parole des personnes racisées, notamment mobilisées contre les violences policières, doit s’imposer contre une logique de disqualification.

L’étonnant silence de « Marianne » sur l’attentat terroriste de Québec

8 février 2017

Faut dire que l’hebdomadaire a d’autres priorités...
Dans le dernier numéro de Marianne, on apprend que Pierre Perret est responsable des attentats commis en France, qu’un film sur des noir-es n’est intéressant que s’il nous fait oublier la couleur de ses personnages et que la vie des musulmans tués à Québec ne mérite pas une ligne.

#MomentMarianne : chronique de cette « gauche » qui sombre

30 janvier 2017

Nous proposons ici une chronique de la ligne éditoriale de l’hebdomadaire Marianne, qui opère la jonction entre une gauche qui s’affirme républicaine et les discours les plus réactionnaires, notamment sur les questions liées à l’islam et aux musulman-e-s.

ONPC : Bernard-Henri Lévy désigne les musulmans comme « les ennemis des juifs »

15 février 2016

Invité de l’émission "on n’est pas couché" pour la promotion de son livre "L’esprit du judaïsme" , Bernard-Henri Lévy, philosophe et intellectuel médiatique, déclare en évoquant l’histoire d’Hagar et Ismael, que les musulmans seraient "les ennemis des juifs". Des propos qui n’ont suscité aucune réaction sur le plateau ni de polémique malgré la gravité de leur portée.

« Des paroles et des actes » et ses « deux France » (2) : il faut sauver le soldat Finkielkraut

12 février 2016

Julien Salingue, docteur en Science politique et co-animateur d’Acrimed, observatoire des médias, décrypte « un moment de télévision » lors de l’émission des paroles et des actes du 21 janvier dernier où Alain Finkelkraut a été confronté à Wiam Berhouma, jeune prof d’anglais qui lui a rétorqué le célèbre « taisez-vous ! » . Il dénonce la délégitimation médiatique de "la parole de Wiam Berhouma : attaques contre sa personne, insinuations, mensonges (...) outrances d’Alain Finkielkraut lui-même".

Pour Là-bas si j’y suis, « la racaille a pris la Bastille »

3 novembre 2015

Là-bas si j’y suis, l’émission emblématique de Daniel Mermet sur France Inter est passée sur le web en janvier 2015. Les journalistes de l’émission ont décidé de couvrir la marche de la dignité. Après une première émission le vendredi 30 octobre, au lendemain de la marche, le site propose une chronique pour le moins étrange dans son traitement sémantique. Racailles, beurettes, Soral, Dieudonné...autant d’amalgames aux antipodes de l’esprit de la marche. Coup de gueule de Roxane.

Contre-attaqueR

Violences à Villiers : les « fake news » du Ministère de l’Intérieur et du Parisien

Encore une personne gravement malade en voie d’expulsion

La lutte contre le sida à l’épreuve du racisme d’État

Les 7 choses à savoir sur (la vraie) Pocahontas

Violences à Villiers : les « fake news » du Ministère de l’Intérieur et du Parisien

Encore une personne gravement malade en voie d’expulsion

La lutte contre le sida à l’épreuve du racisme d’État

Les 7 choses à savoir sur (la vraie) Pocahontas

`