Police


Amani Al-Khatahtbeh, membre du jury du Festival Cannes Lions, victime d’islamophobie à l’aéroport de Nice

16 juin

Dans un post publié ce vendredi 16 juin 2017, Amani Al-Khatahtbeh, créatrice et éditrice du magazine en ligne Muslim Girl, raconte l’humiliation qu’elle a subie à l’aéroport de Nice. De passage pour assister au festival Cannes Lions, où elle est attendue en tant que jury, la journaliste étasunienne a été forcée de retirer son foulard et a dû composer avec l’islamophobie manifeste de plusieurs agents. Pourtant, aucune réglementation ne justifie la demande de retrait du voile. Amani Al-Khatahtbeh se réserve ainsi le droit de saisir la justice. Un nouvel abus qui risque d’écorner davantage encore l’image de « patrie des droits humains » que la France a tenté de se forger à l’étranger.

Nous publions ci-dessous la traduction de son témoignage.

« Si tu te retournes, si tu bouges, on t’ouvre le crâne » : le récit édifiant d’une victime de violences policières

23 septembre 2016

Vu sur le web. Le 22 septembre 2016, le site Révolution Permanente publiait le témoignage d’un enseignant travaillant à l’université Paris I. Il y raconte la violence d’une intervention policière dans une gare de banlieue. Nous le reproduisons ici.

#AdamaTraoré : le Président malien apporte un « soutien sans faille » à la famille

15 septembre 2016

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré décédait dans la cour de la gendarmerie de Persan (95). Alors que les circonstances de la mort se dessinent chaque jour un peu plus et que la responsabilité des gendarmes fait de moins en moins de doute, la famille Traoré n’a toujours pas eu le droit à un mot du Président de la République française. Côté Mali, au contraire, le gouvernement semble déterminé à accompagner cette famille dans ces diverses procédures. Nous reproduisons ici leur communiqué.

La mort d’Adama Traoré, une affaire d’État

18 août 2016

Ce texte est paru dans les blogs de Mediapart, le 5 août 2016.

Normal de contrôler au faciès ? Le sénateur Masson a raison.

13 mai 2016

Dans un amendement à la proposition de loi déposée par Laurence Cohen [1] et visant à lutter contre les contrôles d’identité abusifs, Jean-Louis Masson, sénateur divers droite, défend ouvertement les contrôles au faciès. L’une de nos contributrices a souhaité apporter sa réflexion à la polémique qui enfle.

Islamophobie, contrôle au faciès, état d’urgence, la France au rapport

8 mars 2016

Dérive de l’état d’urgence, augmentation inquiétante des actes islamophobes notamment suite aux attentats de janvier et novembre 2015, les femmes comme premières victimes des discriminations physiques et verbales, tensions et violences policières, autant de phénomènes que dénoncent les trois rapports de trois associations de défense des droits et libertés en France : CCIF, Stop le contrôle au faciès et Amnesty International en ce premier trimestre 2016. La France au rapport.

#PJLUrvoas, un permis de tuer et l’alibi de la lutte antiterroriste

3 mars 2016

Amal Bentounsi, la fondatrice du collectif Urgence Notre Police Assassine qui regroupe plusieurs familles de victimes, a souhaité réagir à l’assouplissement des règles d’usage des armes par les forces de l’ordre voté ce 2 mars par l’Assemblée Nationale. Nous publions ici sa tribune.

Contre-attaqueR

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

`