Tribunes


Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

1er novembre

Dans les milieux militants, le concept d’espace safe suscite de plus en plus d’intérêt...et de critiques. Nous publions ici une première tribune sur le sujet, proposée par la militante afroféministe Fania Noël.

Pourquoi nous avons refusé de participer à Complément d’enquête

5 octobre

Ce jeudi 5 octobre 2017, à 23h00, France 2 diffusera un Complément d’enquête dédié aux « nouveaux racistes ». Plusieurs personnalités et organisations de l’antiracisme politique ont refusé d’y participer et s’en expliquent dans une tribune que nous publions ici.

Appel du « Front de mères » : luttons pour nos enfants

14 mars

Le 16 février dernier, Fatima Ouassak et Diariatou Kebe publiaient un premier texte sur notre site. Elles y interrogeaient les manières dont l’institution scolaire est utilisée par les Blancs pour maintenir et transmettre leurs privilèges, au détriment des autres enfants. Aujourd’hui, elles appellent les parents à se mobiliser et à les rejoindre au sein du « Front de mères ».

« L’école apprend à nos enfants à avoir honte de leurs mamans, honte de ce qu’ils sont »

16 février

À qui et à quoi sert vraiment l’école ? Dans cette tribune, Fatima Ouassak et Diariatou Kebe interrogent les manières dont l’institution scolaire est utilisée par les Blancs pour maintenir et transmettre leurs privilèges. Elles dressent aussi d’intéressantes perspectives pour mettre hors d’état de nuire les rouages de ce système raciste.

Quand la préfecture de police ment, des médias la couvrent

13 février

Grâce à une mobilisation sur les réseaux sociaux, les manifestant-es de Bobigny ont eu raison du mensonge de la préfecture de police concernant le sauvetage d’une fillette lors du rassemblement de samedi soir. Mais le traitement médiatique de ce sujet prouve une fois de plus à quel point la parole des personnes racisées, notamment mobilisées contre les violences policières, doit s’imposer contre une logique de disqualification.

Malek Boutih : 10 lignes, 3 mensonges et une caution à l’extrême-droite

24 janvier

Plus c’est gros, plus ça passe. À la question d’un journaliste de 20 minutes qui lui demande : « Pourquoi êtes-vous contre le terme d’islamophobe ?  », Boutih va répondre en trois mensonges et une caution à l’extrême-droite.

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

20 janvier

À Armentières, deux femmes portant le voile ont été renversées par un chauffard dans des circonstances qui permettent d’envisager un crime de haine. La police a refusé d’enregistrer leur plainte. Que reste-t-il de cette affaire ? Caroline Fourest et ses approximations. Encore. Toujours.

Arrêtons de qualifier les racistes de « fous » ou de « schizophrènes »

26 octobre 2016

Qui n’a pas déjà qualifié une sortie de Valls, Sarkozy, etc., de « folle », « schizophrène » ou autre ? Ces mots qui nous viennent par ignorance et facilité sont en réalité contre-productifs : à la fois pour les personnes souffrant de ces maladies et pour la lutte contre le racisme.

Contre-attaqueR

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

« Mort cérébrale » après une interpellation à Gare du Nord : que s’est-il passé ?

Macron ou l’état d’exception permanent

Praud, Rost et Evra : c’est pire que ce que vous pensiez

Militer : une activité safe ? Pour une critique politique de la notion d’espace safe

`