Tribunes


Appel du « Front de mères » : luttons pour nos enfants

14 mars

Le 16 février dernier, Fatima Ouassak et Diariatou Kebe publiaient un premier texte sur notre site. Elles y interrogeaient les manières dont l’institution scolaire est utilisée par les Blancs pour maintenir et transmettre leurs privilèges, au détriment des autres enfants. Aujourd’hui, elles appellent les parents à se mobiliser et à les rejoindre au sein du « Front de mères ».

« L’école apprend à nos enfants à avoir honte de leurs mamans, honte de ce qu’ils sont »

16 février

À qui et à quoi sert vraiment l’école ? Dans cette tribune, Fatima Ouassak et Diariatou Kebe interrogent les manières dont l’institution scolaire est utilisée par les Blancs pour maintenir et transmettre leurs privilèges. Elles dressent aussi d’intéressantes perspectives pour mettre hors d’état de nuire les rouages de ce système raciste.

Quand la préfecture de police ment, des médias la couvrent

13 février

Grâce à une mobilisation sur les réseaux sociaux, les manifestant-es de Bobigny ont eu raison du mensonge de la préfecture de police concernant le sauvetage d’une fillette lors du rassemblement de samedi soir. Mais le traitement médiatique de ce sujet prouve une fois de plus à quel point la parole des personnes racisées, notamment mobilisées contre les violences policières, doit s’imposer contre une logique de disqualification.

Malek Boutih : 10 lignes, 3 mensonges et une caution à l’extrême-droite

24 janvier

Plus c’est gros, plus ça passe. À la question d’un journaliste de 20 minutes qui lui demande : « Pourquoi êtes-vous contre le terme d’islamophobe ?  », Boutih va répondre en trois mensonges et une caution à l’extrême-droite.

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

20 janvier

À Armentières, deux femmes portant le voile ont été renversées par un chauffard dans des circonstances qui permettent d’envisager un crime de haine. La police a refusé d’enregistrer leur plainte. Que reste-t-il de cette affaire ? Caroline Fourest et ses approximations. Encore. Toujours.

Arrêtons de qualifier les racistes de « fous » ou de « schizophrènes »

26 octobre 2016

Qui n’a pas déjà qualifié une sortie de Valls, Sarkozy, etc., de « folle », « schizophrène » ou autre ? Ces mots qui nous viennent par ignorance et facilité sont en réalité contre-productifs : à la fois pour les personnes souffrant de ces maladies et pour la lutte contre le racisme.

Seins nus et identité nationale

8 septembre 2016

Des polémiques sur le « burkini » aux sorties sur les seins de Marianne, l’instrumentalisation politique des corps des femmes fait rage. Mais comme le rappelle ici Joan Scott, historienne étasunienne spécialiste de l’Histoire de France, cette stratégie de détournement remonte à la Révolution française.

« Réduite à un voile, on a voulu me donner une leçon de laïcité »...après 26 ans de service public

27 juin 2016

Après 26 années dédiés à l’assistanat familial, notamment pour le département de la Seine-Saint-Denis, Loubna* a remis sa démission. Elle aurait souhaité une autre fin mais les humiliations de son employeur l’ont progressivement poussée vers la sortie. Dans cette tribune qu’elle nous a proposée, Loubna revient sur le métier d’assistant-e familial-e et les dérives islamophobes de certaines administrations.

Contre-attaqueR

Ces députés macronistes qui ont battu leurs adversaires FN mais qui n’ont rien à leur envier

Amani Al-Khatahtbeh, membre du jury du Festival Cannes Lions, victime d’islamophobie à l’aéroport de Nice

Violences policières : « porter plainte chez ton agresseur, c’est particulier...mais il ne faut pas laisser passer » »

Quand les candidat-es macronistes votaient pour une mesure du FN

Ces députés macronistes qui ont battu leurs adversaires FN mais qui n’ont rien à leur envier

Amani Al-Khatahtbeh, membre du jury du Festival Cannes Lions, victime d’islamophobie à l’aéroport de Nice

Violences policières : « porter plainte chez ton agresseur, c’est particulier...mais il ne faut pas laisser passer » »

Quand les candidat-es macronistes votaient pour une mesure du FN

`