La réalité des discriminations islamophobes au travail

Anne-Marie Valfort /

Anne-Marie Valfort

Comment déterminer les discriminations islamophobes au travail ? comment faire la différence entre racisme anti-maghrébins ou anti-noirs et le rejet d’une personne en raison de sa religion (réelle ou supposée). Une étude intéressante de Anne-Marie Valfort.

Dans une tribune publiée dans le quotidien La Croix du 9 avril 2015, Anne-Marie Valfort, membre associée à PSE-Ecole d’économie de Paris et maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, mettait en lumière « la réalité des discriminations au travail ». Elle s’appuyait sur un long travail collectif auquel elle avait participé et intitulé « Les Français musulmans sont-ils discriminés dans leur propre pays ? Une étude expérimentale sur le marché du travail ».
Ce travail est fondé sur une comparaison entre des personnes originaire du Sénégal selon qu’elles aient un prénom « chrétien » ou « musulman ».

Télécharger l’intégralité de l’étude réalisée en partenariat avec Sciences Po ici

Contre-attaqueR

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

La ligne éditoriale de « Marianne » ? Ce sont ses lecteurs qui en parlent le mieux

« École ouverte à tous », disent-ils. Et les enfants rroms ?

« Marianne » et Fourest, le ridicule qui ne tue pas

« L’hypothèse d’un crime de haine ne doit être écartée qu’après une enquête poussée »

La ligne éditoriale de « Marianne » ? Ce sont ses lecteurs qui en parlent le mieux

« École ouverte à tous », disent-ils. Et les enfants rroms ?

« Marianne » et Fourest, le ridicule qui ne tue pas

`